Exercice 5 Scène Ouverte

MÉCHANT
Texte : Erik Uddenberg

A
Je ne sais pas vraiment comment te dire ça.

B
Non.

A
ç a ne veut pas sortir tu sais ?

B
Oui.

A
C’est pas du tout amusant pour moi de te dire ça
(silence)
Pas amusant du tout
(silence)
Tu nous fais de la peine à papa et à moi.

B
Oui

A
Tu ne peux pas dire que nous ayons été méchants envers toi

B
Non

A
On a essayé comme on a pu, on a vraiment essayé.
(silence)
On a vraiment essayé comme on a pu
(silence)
Mais c’est comme si… tu ne comprenais pas. Tu ne peux pas être bon et gentil même si on te prie. Tu est insolent. Tout le temps. C’était comme ça hier, c’est comme ça aujourd’hui et c’était comme ça avant-hier. Et aujourd’hui tu as même cassé des choses.
(silence)
Oui, elle n’ont pas beaucoup de valeur. Mais elles ont de la valeur. Pour nous.
(silence)
Tu veux être méchant. Envers nous.

B
Non…

A
Ou alors c’est le diagnostic. Qui te rend si dificile à comprendre.

B
Oui

A
C’est ça ? C’est le diagnostic ? Qui fait que tu ne peux pas te contrôler ?
(silence)

B
Maman…

A
(Le maintient émotivement à distance). C’est bon…c’est bon. (petite pause) Je veux que nous parlions de tout cela…

B
Maman…

A
Ne me fait pas du maman maintenant, ce que je veux c’est que nous parlions de tout ça.

B
Oui

A
Nous essayons de nous comporter correctement dans cette famille. Tu le sais. On ne t’a pas battu. Nous ne crions pas des méchancetés tout le temps aprés toi. Nous avons notre travail et nous voulons bien le faire. Imagine-toi une seconde que nous nous comportions au travail come tu le fais à la maison ? ça n’irait pas.

B
Non.

A
On nous mettrait à la porte.

B
Oui

A
On ne cri pas tout le temps comme toi. On ne fait pas la tête tout le temps comme toi. Nous essayons d’avoir une vie de famille agrèable et confortable imagine –toi. Tes frères et soeurs aussi, tu le sais. Mais tu t’en fiches totalement.

B
Non…

A
Tu es au-dessus de tout. (silence) Ou alors c’est le diagnostic ? C’est le diagnostic qui te rend si méchant ? Parce que c’est ceque tu es : disons-le clairement, mauvais. Envers moi, envers ton père et envers tes frères et soeurs.

B
Maman…

A
Ou bien tu es foncièrement mèchant. Es-tu un psychopathe ?

B
Maman !

A
Parce que c’est finalement ce que tu es ! C’est EXACTEMENT CE QUE TU ES !

B
C’est le diagnostic ! Maman ! MAMAN ! C’est le diagnostic!

A
Oui, peut-être.

B
C’est ce qui me fait faire des bêtises, maman. Je ne peux pas m’en empécher. Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans ma tête. C’est dans ma tête ! C’est dans ma tête !

A
Oui oui…

B
(Tu SAIS que je t’AIME !) MAMAN !

A
Cet enfant a des troubles mentaux. Je n’en veux plus.
(silence)

A
Reprenez-le !. Qu’on le rapporte d’où il vient.
(silence)

Ce matériel fait partie du projet Öppen Scen de Unga Klara et ne dois pas être distribué sans l’autorisation de Unga Klara AB.

Ce matériel fait partie du projet Scène Ouverte par Unga Klara, et ne peuvent être diffusées ou utilisées à des fins commerciales sans l'accord de Unga Klara AB.